Jean-Marc Gayraud

 

Dominicain, aumônier en hôpital psychiatrique, prêtre accompagnateur en milieu carcéral, ancien modérateur de la paroisse de Castanet-Tolosan, fondateur et président de l’UCEC.

 

 

L’être humain dans son histoire

Jeudi 29 Juin 2017, de 14h30 à 17h30

La foi chrétienne confesse que « les temps sont accomplis » dans le Christ ressuscité des morts et le don de l’Esprit. Le Royaume de Dieu vient et il est déjà là. Dieu fait toutes choses nouvelles désormais. Oui mais… l’histoire de l’humanité semble contredire radicalement cette audacieuse affirmation de foi. Qu’en-est-t-il donc au juste ? Comment comprendre ce rapport entre le « déjà-là » et le « pas encore » du Royaume de Dieu ? Quels enjeux l’affirmation eschatologique de la foi chrétienne a-t-elle pour la vie de l’Eglise et pour l’existence personnelle ? Quelle incidence la conception chrétienne du temps a-t-elle eue dans l’histoire occidentale et qu’en est-il de la vie chrétienne dans l’histoire des hommes ? Autant de questions que soulève notre sujet et que nous explorerons succinctement afin de mieux saisir l’inépuisable fécondité spirituelle de l’eschatologie chrétienne.

Ecouter l’enregistrement

Anne Ponce

 

Journaliste

Directrice de la revue « Pèlerin ».

 

 

Une histoire à inventer, à bâtir ensemble

Jeudi 29 Juin 2017, de 19h à 22h

Les transformations de ce monde semblent s’accélérer, ouvrant de larges horizons tout en portant de multiples interrogations. 
Comment notre agir peut-il y répondre ? Quels appuis pour se projeter en confiance ? 
Quelle place pour l’imagination et la participation de tous ? Quelle dynamique autour des talents à faire éclore ? 
Les jeunes générations interrogent notre espérance et nous invitent à partir à la conquête de notre avenir commun.
 Allons nous parier sur la folie de ceux qui croient encore en l’Homme en soutenant leurs initiatives ?
 La réponse devra être autant individuelle que collective : sommes nous prêts à relever le défi ?
 De beaux projets voient le jour : inspirons nous-en pour prendre part de manière active à cette construction commune.

Ecouter l’enregistrement

Anne Ponce a conclu son intervention par la projection d’un diaporama s’appuyant sur des extraits de l’encyclique « Laudato Si » du pape François.

Vincent Grégoire-Delory

Maître de Conférences, directeur de l’Ecole Supérieure d’Ethique des Sciences et de la Santé (ESESS), Institut catholique de Toulouse,

Responsable de la Plateforme éthique du consortium public-privé Toulouse White Biotechnology (TWB, UMS INRA 1337,  UMR CNRS 3582).

 

Le vivant 3.0 : un chemin vers l’immortalité ?

Vendredi 30 Juin 2017, de 14h30 à 17h30

Les bio-nanotechnologies ouvrent des horizons nouveaux dans notre connaissance du vivant. Les ingénieurs sont désormais en capacité de modifier et d’orienter les propriétés du vivant à l’échelle moléculaire. Des microorganismes vivent désormais avec un ADN totalement artificiel ou sont « reprogrammés » de manière à effectuer des tâches bien précises… Cette révolution biologique est fascinante car elle nous conduit à considérer les organismes vivants comme de véritables robots de plus en plus programmables. Ainsi, l’humain pourrait-il demain envisager de contrôler ses propres caractéristiques génétiques ou physiologiques…jusqu’à devenir immortel ?

Cette intervention propose un tour d’horizon des découvertes récentes en sciences du vivant afin d’en dégager les impacts réels, possibles ou fantasmés dans le monde de demain.

Ecouter l’enregistrement

 

Elisabeth et Raphaël Marcelon

 

Fondateurs de la « Ferme Habitat Solidaire »,

ferme pédagogique d’accueil et de reconstruction de personnes en situation de précarité.

 

Se rendre mutuellement la vie plus belle

Vendredi 30 Juin 2017, de 19h à 22h

Quand un couple vous partage ses visions sur le projet de la Ferme Habitat Solidaire à Toulouse qu’ils ont fondé…

LUI : Raphaël est informaticien depuis 20 ans. Il a attendu d’avoir 33 ans pour faire sa première communion en même temps qu’un de ses fils. Aujourd’hui, Raphaël a 44 ans, et c’est en 2010 qu’il crée – avec Thierry à l’époque SDF – une petite communauté et un habitat autour d’une ferme pédagogique. Sa participation pendant 2 ans à la création de l’Arche en Pays Toulousain lui a donné des envies d’agir pour plus de solidarité. Ce projet de Ferme Solidaire, il le décrit comme « une grande improvisation » avec la devise : « chacun est capable de se rendre mutuellement la vie plus belle ». Le projet de la ferme s’appuie sur différentes thérapies brèves pour accompagner les personnes accueillies à traverser leurs traumatismes. Raphaël cherche chaque jour à intégrer la Communication Non Violente dans sa vie, en famille, à l’association et aussi dans ses projets professionnels.

ELLE : Elisabeth est professeur en lycée professionnel auprès de jeunes en décrochages scolaires. Elle est par ailleurs animatrice Blouse Rose à l’hôpital et membre du groupe Interreligieux et Laïcité d’Empalot. Elle témoigne de sa foi immense en Dieu et du soutien qu’elle apporte à Raphaël pour le projet de la ferme solidaire. Elle partage la Joie reçue au-delà de la souffrance, malgré les épreuves vécues, dont le décès de leur fille Salomé en 2011. Elle sait le trésor que porte chacun : « Dieu demeure en nous, nous portons le Ciel ! ». Sa famille devient immense, universelle : « Comment alors ne pas agir quand on reconnaît en l’autre son enfant, son frère, Dieu ? »

VOUS : Avec « Elle et Lui », vous aurez la possibilité de partager deux points de vue d’un même projet, pour vous donner envie d’entreprendre pour plus de solidarité autour de nous. Car notre interdépendance et les liens qui nous unissent, nous permettent de mutuellement se rendre la vie plus belle.

Alors, on y va ensemble vers un monde plus fraternel ?

Ecouter l’enregistrement

 

Tanguy-Marie Pouliquen

 

Professeur ordinaire d’éthique à l’Institut Catholique de Toulouse, expert en éthique sociale auprès des chefs d’entreprise, vice président de la chaire Jean Rodhain, prêtre de la Communauté des Béatitudes.

 

 

Quel épanouissement pour l’homme ?

Samedi 1er Juillet 2017, de 9h30 à 12h30

Construction intégrale de la personne et la communion comme échange des dons

La foi est au service de la vie. « Je suis venu pour que vous ayez la vie en surabondance » (Jn 10,10). Le bien visé spécifiquement par l’agir chrétien est celui de la construction complète des personnes à partir de là où elles sont aujourd’hui en vue de bâtir un vivre ensemble de qualité qui se nomme la communion. Cette perspective engage une certaine vision de la personne au service du bien commun qui demande d’en préciser les repères concrets. Pour aider les personnes à aller de l’avant, il nous faut être proche d’elles en les aidant à être entièrement elles-mêmes, ce qui nous invite à réfléchir sur le sens complet de l’homme.

Ecouter l’enregistrement

 

Mgr Bernard Housset

 

Evêque émérite du diocèse de La Rochelle.

Curé de campagne.

Ancien président du Conseil pour la Solidarité de la Conférence des Evêques de France.

 

L’Eglise de l’avenir

Samedi 1er Juillet 2017, de 14h30 à 17h30

Notre société française et européenne vit de grandes mutations où le meilleur et le pire co-existent. Le point de repère essentiel pour le discernement de ces réalités  par les membres de l’Eglise sera toujours l’Evangile. L’Eglise aura sans cesse à approfondir cette Bonne Nouvelle du Christ qui nous fait connaitre la grandeur et la dignité de tout être humain ainsi que le coeur de Dieu dans la puissance de son humilité.
L’Eglise de l’avenir sera constituée par divers groupes chrétiens qui essaieront d’être vraiment fraternels. En allant aux « périphéries », ils seront aussi accueillants aux nouveaux venus. Et, avec joie, ils écouteront avec attention les nouvelles générations et leur culture numérique.
Cette Eglise sera vraisemblablement modeste. Ce qui compte, c’est qu’elle soit le plus possible signe de la vitalité du Christ Ressuscité.

Ecouter l’enregistrement